Est-ce vraiment un pneu neuf?

Est-ce vraiment un pneu neuf?

Voilà, vous venez de dépenser une somme considérable pour 4 pneus d’été tout neufs. Quelques jours plus tard, vous lavez votre voiture et portez une attention à la dispendieuse pneumatique. Vous remarquez quelques petites craques qui se comparent à des ridules sur une peau qui avance en âge. Serait-ce déjà un signe d’usure? Qu’en est-il au juste? Ce sont des pneus neufs pourtant. Comme pour un produit périssable, il y a une date de fabrication (ou d’emballage) du pneu, laquelle se situe sur le flanc tout comme la taille, mais de manière très discrète.

Comment connaître l’âge véritable d’un pneu?
En regardant attentivement sur le flanc du pneu, vous y trouverez une mince encavure de forme rectangulaire (logo DOT) avec les coins quelque peu arrondis dans laquelle se trouvent 4 chiffres. Ces derniers correspondent au moment de la fabrication du pneu en indiquant le numéro de la semaine ainsi que l’année. Par exemple, 4406. Ceci indique donc que le pneu a été fabriqué pendant la 44ième semaine de l’année 2006. Si cette date ressemble à celle retrouvée sur un pneu acheté en 2010, il y a matière à se poser des questions sur la longévité du pneu, surtout si vous roulez peu et prévoyez utiliser ce dernier sur une longue période.

Comme pour tout élément en caoutchouc, le temps aura une influence sur la longévité! Les conditions d’entreposage, l’exposition au soleil et la manipulation répétée lors des changements de pneus saisonniers (sans jantes supplémentaires) auront un impact sur la condition de celui-ci au fils des années. Si l’on achète un pneu neuf, mais qui en fait a quelques années dans le corps, il importera donc de connaître les conditions de conservation antérieures. Le pneu était-il dans un entrepôt à la noirceur, ou sur un présentoir extérieur en face d’un garage? Voilà un point à éclaircir!

Outre le roulement, comment étirer la vie d’un pneu?
Au delà de l’alignement, de la rotation et de la pression d’air, il y a d’autres précautions à prendre si l’on veut étirer la vie d’un pneu. Ceci particulièrement dans le cas d’une voiture qui roule peu ou encore d’un motorisé stationné à l’extérieur. L’idéal consiste donc à éviter le soleil, lequel assèche le pneu à long terme. Se stationner à l’ombre ou dans un garage fera une bonne différence au fils du temps. Quant aux motorisés, il n’est pas rare de voir des housses installées sur les roues lors des périodes inactives.

Un pneu moins exposé aux éléments de la nature gardera davantage sa souplesse et prendra plus de temps à s’éventer. On reconnaîtra un tel pneu par des craques sur les flancs, une noirceur perdue ou encore des crissements à la moindre manœuvre normale (tourner un coin de rue en suivant le trafic). Enfin, l’utilisation d’un produit lustrant pour pneus avec protection contre les rayons UV demeure une action supplémentaire à considérée lors que vous faites un grand ménage de la voiture (quelques fois par année).

En condition normale, un pneu peut résister au temps pour longtemps?
À la base, la détérioration d’un pneu demeure du cas par cas. Toutefois, plusieurs experts s’entendent pour dire que 5 ou 6 ans devrait être la durée de vie moyenne d’un pneu. Par la suite, un pneu asséché présente plus de risque sur plusieurs plans dont la sécurité et l’adhérence. Il va s’en dire que dans le cas d’une voiture jamais protégée du soleil, cette durée de vie moyenne est très réaliste. Toutefois, la majorité des automobilistes auront eu le temps d’user complètement la bande de roulement avant que le temps n’ait eu l’opportunité d’assécher le caoutchouc.

En conclusion
Lors de votre prochain achat de pneus neufs, portez attention à la date de fabrication et renseignez-vous sur les conditions d’entreposage de ces derniers. Un pneu neuf mais sale, ou encore affublé d’une étiquette descriptive décolorée par le soleil devrait vous mettre la puce à l’oreille! Si votre voiture possède des pneus âgés mais ayant encore de bons crampons, il importe également de bien les inspecter afin de détecter des craquelures ou une détérioration due aux années passées. Il en va de votre sécurité et de celle des autres usagers de la route. Enfin, si vous roulez peu et que vous possédez un modèle de voiture populaire, un pneu pas trop dispendieux, mais de marque reconnue, sera l’option à choisir plutôt que d’étirer sans cesse la vie des vieux pneus éventés.

par Sébastien Guay

AutoDoum Repentigny
Un concept unique en matière d’entretien et d’esthétique automobile au Québec!

Lave-Auto | LubXpress | VitrXpert | Antirouille Krown | Esthétique Auto | Centre de Pneus

Leave a Reply