Des pneus d’hiver en été!!! Est-ce efficace?

Des pneus d’hiver en été!!! Est-ce efficace?

Au printemps, on a tous bien hâte à l’été! Cela signifie de se dévêtir un peu, d’entreposer les pelles et abris d’autos, etc. Évidemment, on pense à réinstaller les pneus d’été ou 4 saisons sur son véhicule! En plus d’être montés sur de jolies roues en aluminium dans la plupart des cas, ils offrent une tenue de route supérieure de par leur rigidité ainsi qu’un silence de roulement appréciable.

Ceci étant dit, certains automobilistes s’entêtent à conserver les pneus d’hiver en été, pensant réaliser de bonnes économies.

Les pneus d’hiver, ça fonctionne quand même…
Évidemment, la voiture ne cessera pas de rouler même si vous la privez de ses pneus d’été. Mais c’est loin d’être idéal. Premièrement, il faut comprendre que la gomme des pneus d’hiver est conçue pour demeurer souple et flexible au froid, afin de garder une meilleure adhérence sur route glacée. À la chaleur, ce type de caoutchouc deviendra trop souple en plus de s’user plus rapidement. En terme populaire, on peut affirmer que le pneu va « fondre » à force de rouler sur de l’alsphate qui plombe au soleil.

Les crampons ramollis par la chaleur excessive deviendront mous et auront pour effet de faire valser la voiture lors des manœuvres brusques. De plus, vous perdrez au change si vous êtes fervent de la conduite sportive, car les pneus au caoutchouc plus mou viendront handicaper les capacités routières de la voiture.

De plus, même si plusieurs pneus d’hiver sont plus silencieux qu’autrefois grâce à leur conception plus moderne, il n’en demeure pas qu’il ne parvienne pas à offrir un silence de roulement comparable à ceux des pneus d’été. Et là, j’exclus les pneus cloutés, qui donnent l’impression de rouler sur un chemin gravelé de façon constante. D’ailleurs, ceux-ci tendent à glisser sur l’alsphate, en plus d’endommager les pavés et allées de stationnement.

D’un point de vue sécuritaire?
Les pneus d’hiver perdant de leurs qualités en saison estivale, il devient donc moins intéressant de les conserver sur votre véhicule lorsque l’été se pointe. En plus de nuire à la tenue de route, ces pneus auront tendance à prendre plus de temps à arrêter le véhicule lors d’un freinage d’urgence. D’un point de vue sécuritaire, il devient donc évident que l’utilisation de bons pneus adaptés aux conditions estivales va de soi.

Un bémol vient toutefois jeter un brin de questionnement sur ces théories. Avant l’arrivée de la loi sur les pneus d’hiver adoptée par le Ministère des Transports, la plupart des spécialistes ou associations de consommateurs indiquaient que les pneus 4 saisons devenaient inefficaces (trop endurcis) sous la barre des –15°C. Depuis l’arrivée de la loi, le –15°C fut remplacé par 7°C. À la lumière de cette information, il faudrait comprendre qu’un pneu 4 saisons ne serait pas adapté à la conduite sous cette barre. Évidemment, l’ensemble de l’Amérique du Nord peut connaître ce genre de température, particulièrement en pleine nuit. De ce fait, il faut simplement utiliser son bon jugement et ne pas s’empêcher de sortir de la maison s’il fait 3°C et que des pneus 4 saisons en bonne condition sont montés sur votre voiture! Si vos pneus sont très usés, vous devinerez que la prudence est de mise et ce, peu importe la température extérieure.

Économie de bout de chandelle
Si vos pneus d’hiver en sont à leur dernière saison, vous aurez tendance à finir d’user ces derniers en été. Avec une usure supérieure à 50%, la plupart des pneus d’hiver auront des crampons moins profonds et leur comportement se rapprochera un peu des pneus 4 saisons. Si vous êtes sur le point de changer de véhicule ou encore, en fin de location, cette option peut être mise sur la table dans l’optique que vous conduisez de manière responsable.

En revanche, conserver les pneus d’hiver neufs s’avère une mauvaise décision. Ces derniers s’usant rapidement, vous aurez à acheter des nouveaux pneus d’hiver plus rapidement. Selon votre kilométrage annuel, vous pourrez faire de 4 à 5 hivers avec ces derniers si vous les retirez de votre voiture une fois la saison chaude arrivée. Pendant les neufs mois de l’année où la température est clémente, vous apprécierez les avantages des pneus 4 saisons ou d’été au niveau de la conduite et d’un point de vue sécuritaire.

Conclusion
Se promener en sandale l’été et en bottes l’hiver; voilà qui est logique. Les pneus 4 saisons ou d’été étant conçus pour mieux résister aux effets de la chaleur, il importe de les utiliser lors des mois où la température le permet. En plus d’améliorer la tenue de route et le confort de roulement, ceux-ci contribuent à votre sécurité en offrant une meilleure réaction au mouvement de conduite brusque ou d’urgence. Enfin, vous augmenterez la longévité de vos pneus d’hiver en conservant ces derniers loin de la chaleur dans votre cabanon ou garage résidentiel.

par Sébastien Guay

AutoDoum Repentigny
Un concept unique en matière d’entretien et d’esthétique automobile au Québec!

Lave-Auto | LubXpress | VitrXpert | Antirouille Krown | Esthétique Auto | Centre de Pneus

Leave a Reply